Commentaires

Commentaires

Commentaire

Visiteur
Avatar
Bonjour,
Même si j'arrive en retard, j'ai installé LMDE4 aussitôt la vidéo mise en ligne.
J'avais abandonné Linux Mint pour Ubuntu afin de coller au plus près des nouveautés. Mais j'ai fait machine arrière surtout pour retrouver une simplicité d'installation et d'utilisation.
Ce que j'apprécie particulièrement dans Mint (et cette distribution à base de Debian ne déroge pas à la règle), c'est que les outils essentiels y sont intégrés (gestion clé USB, Timeshift et surtout gestion du menu) et je ne m'amuse plus à installer des trucs exotiques, tout ce qui est dans la logithèque me suffisant.
Et au diable les dernières nouveautés du moment que les basiques de sécurité (incluant Firefox) soient à jour.
Même si je teste d'autres distributions pour jouer (Ubuntu 20.04 par exemple), je pense rester sur [ce] Mint longtemps.
PS: j'ai posté sur le forum Linux Mint une expérience d'installation LMDE4 simplissime, à voir pour les curieux
Cdlt

Commentaire

Visiteur
Avatar
Ah ben non j utilise la version 390
spcalculate /home/splissken # emerge -C x11-drivers/nvidia-drivers
* This action can remove important packages! In order to be safer, use
* `emerge -pv --depclean <atom>` to check for reverse dependencies before
* removing packages.

x11-drivers/nvidia-drivers
selected: 390.132-r2
protected: none
omitted: none

All selected packages: =x11-drivers/nvidia-drivers-390.132-r2

>>> 'Selected' packages are slated for removal.
>>> 'Protected' and 'omitted' packages will not be removed.

>>> Waiting 5 seconds before starting...
>>> (Control-C to abort)...
>>> Unmerging in: 5 4 3 2 1
>>> Unmerging (1 of 1) x11-drivers/nvidia-drivers-390.132-r2..

Commentaire

Visiteur
Avatar
Je citerai Nick de LinuxExperiment qui dit "a package is a package". Bon c'est plus complexe que ça bien sûr, et évidemment sur une machine à faibles ressources, ça va poser des soucis.
J'utilise des snaps, notamment pour les applis non disponibles dans les dépôts, genre Sengi, client Mastodon dispo qu'en Snap (et Appimage peut-être?)
Donc je pense que malgré tous les défauts bien réels de ce système, ça permet d'enrichir sa logithèque : Signal Desktop, Gimp à jour quel que soit le système (oui ça se fait aussi en flatpak), Mattermost, et ça continue de s'enrichir. Finalement je vois le bon côté du truc, rendre de plus en plus de logiciels disponibles.
Je ne suis qu'un utilisateur final avec pas vraiment d'avis technique, ce que je vois de mon côté c'est que ça m'offre plus de possibilités, ensuite je choisis des logiciels libres dans le lot (par contre l'étiquettage des logiciels libres et parfois foireux).
Mais dans cette histoire ce que je trouve, disons le mot, aberrant, ce sont les guerres d'églises entre ceux qui préfèrent flatpak et ceux qui préfèrent snap, ce sont des combats inutiles et l'existence de ces formats universels sont une très bonne chose pour "l'écosystème" GNU/Linux.

Commentaire

Visiteur
Avatar
La centralisation du dépôt de Snap chez Canonical est pour moi le point le plus problématique. Les mises à jour automatiques sans interaction utilisateur le second soucis.

Je suis très content de l'utilisation de Flatpak pour l'installation des applications graphiques pour lesquelles j'aime avoir la dernière version, comme Blender, Godot, Riot, Arduino IDE, OBS Studio, Fritzing, PyCharm.

Sur ce point, Flatpak et Snap répondent à un vrai besoin de permettre la mise à jour d'applications de bureau à une fréquence plus élevée que ce que propose la distribution, tout en maintenant un système stable sans rolling-release.

Commentaire

Visiteur
Avatar
Les Snaps (ou les Flatpaks) c'est bien pour dépanner, facile a installer pour les utilisateurs, facile a packager pour les développeur mais tout cette facilité se paye par un manque global d'intégration.
Bref pratique à l'occasion mais pour les logiciels du quotidien l'expérience est tout de même beaucoup plus agréable avec des package natifs et pour Ubuntu LTS par exemple c'est tout de même pas ce qu'il manque Mozilla en fournit pour Firefox/Thunderbird, Libreoffice ou Gimp ont aussi le leur....
Attention aussi à la sécurité pour les Snaps, on retrouve le même souci qu'avec Flatpak ou Docker, il ne sont généralement mis à jour que lorsqu'une nouvelle version du logiciel est disponible mais très rarement lorsqu'une dépendance l'est. Résultat une grosse faille sur une dépendance et le Snap/Flatpak/Focker peux rester vulnérable pendant des mois, la containérisation permet de limiter les risques mais ne rend pas impossible les hacks (ne serait ce que le leak de toutes les infos auquel l'application peux accéder).

Commentaire

Visiteur
Avatar
J'ajouterais un bug de certains snaps quand la mise à l'échelle de l'affichage est activée : L'interface de certaines apps snap est minuscule, à peine lisible le nez collé à l'écran (20.04 avec l'échelle à 125% dans les paramètres écran).

Commentaire

Visiteur
Avatar
Salut Adrien, merci pour ton implication dans cette magnifique distrib qu' est Calculate.
Une question , comment on sait qu on utilise la version 340 du driver nVidia ?

Commentaire

Visiteur
Avatar
Bonjour Adrien,
Pour ma part, je n'ai pas de religion sur les snaps. Néanmoins, mis à part le fait que la logithèque impose et que l'utilisateur dispose me fait un peu rager. Nous avions UNITY, c'était pas mal, et puis un jour, hop, dégagé. Pour les deb, même statégie. Ça fait pas rêver, et l'image du monde du libre en prend un coup. En fait, ce n'est pas si libre que ça, alors ?!?
De mon côté, j'ai constaté qu'un certain nombre de deb et de snap ne présentaient pas toutes les options propres à chaque logiciel.
GIMP : Ben, pour la 2.10, c'est en SNAP, mais pas de module RAW. C'est plutôt gênant pour traiter des photos de qualité. A moins de se lancer dans la ligne de commandes pour bidouiller - C'est de l'infographie qu'on veut faire, pas de l'informatique à tout va.
kdenlive 19.12.3 : La fonction "rendu" ne marchait chez moi - j'ai tout migré sur kde neon pour faire tourner la même version en deb, et là pas de soucis. L'AppImage 20.04 marche aussi.
Qalculate! n'est présent qu'en snap - le dépot n'est pas à jour.
En fait, la version 20.04 d'Ubuntu a fait le bon choix de mettre à disposition qu'une seule logithèque sans autre possibilité, ça évite de trop bidouiller. À moins qu'il s'agisse d'un manque de temps.

Commentaire

Visiteur
Avatar
Merci pour cet article!
Sans être informaticien, je trouve que ce genre de format d'application est une mauvaise idée pour l'environnement linux en général: cela permet de fournir une application avec ses dépendances obsolètes... Avec un .deb, ou autre, si une mise a jour d'une dépendance X crée un bug sur une application Y, cela se voit et l'information est disponible pour les deux projets. Et c'est la tout l’intérêt de l'environnement Linux et la principale raison de sa solidité/stabilité, non?
Sauf qu'avec les snap et consort, ben on laissera le vieux paquet périmé dans l'application (ça marche, pourquoi le mettre a jour?), et on aura un paquet bugué dans les dépots... On risque alors de n'avoir plus que des snaps à la .exe, parce que c'est plus facile, où on ne sait pas ce qu'il y a dedans et avec toutes les joyeusetés qui vont avec... (la facilité à court terme finit toujours par gagner quelque soit l'intelligence de l'alternative: les deb et snap vont coexister, puis la version du deb aura du retard vs celle du snap, puis le deb sera négligé, puis carrément abandonné)
Je ne suis donc pas d'accord que "l'imposition" des snap sur .deb soit le problème: car c'est une conséquence inéluctable lié au principe de concurrence !
De mon point de vue il faut prendre garde que les décisions ne portent pas atteinte à l’écosystème linux, même si elles semblent bien techniquement...

Commentaire

Visiteur
Avatar
Adrien D :
y a des gens qui utilisent Ubuntu Server ?


Oui!!! En entreprise un peu importante il n'y a que trois distributions valables en serveur planplan : CentOS/RHEL, Debian et Ubuntu Server.

Sans parler de CentOS un peu à part qu'on utilise pour l'exceptionnel durée de support et une meilleure compatibilité applications éditeurs (Oracle, PowerChute etc), il y a deux grands avantages de Ubuntu Server sur Debian, la durée de support plus longue et les logiciels, je pense notamment aux composants lamp qui sont un peu plus à jour que sur Debian et ce sans sacrifice sur la stabilité.

Commentaire

Visiteur
Avatar
Le paquet snap, je le considère comme un progrès pour obtenir des versions plus à jours. Par expérience, jouer avec les dépôts c'est s'exposer à des problèmes de cohérences gênantes, le snap permet de ne pas toucher aux dépôts. Mais les inconvénients ont bien été listés plus haut, et je parle pas de la présentation catastrophique dans Logiciels de Ubuntu (logiciels présentés deux fois version dépôts et snap sans distinction claire, déroutant surtout pour un débutant). Le snap cela reste quand même la facilité pour avoir un logiciel plus à jour, mais si on a les compétences, une installation manuelle sera à privilégier à mon gout pour des questions de performances et d'intégration. Par exemple moi j'utilise Debian, avec Firefox ESR dans les dépôts, au début j'ai voulu passer sur Firefox Release simplement par un snap, j'en suis revenu, performances de démarrages trop longues.... Je me suis retroussé les manches, j'ai fait une installation manuelle et la tout va bien.

Commentaire

Visiteur
Avatar
Je trouve les snap peu réactif et consommateurs d espaces.
Par contre ubuntu impose tellement cet outils que si tu le supprimes et bin tu peux plus installer certains soft.
Ubuntu ne propose pas d alternatives. Je m explique, j ai désinstallé snapd mais si je veux chromium depuis la logithèque ubuntu, il faut que je le réinstalle snapd

Commentaire

Visiteur
Avatar
Les problèmes de dépendances sont résolut avec snap/flatpack et autre. Ce genre de projet est complètement aligné avec le comportment coté serveur que l'on recherche avec la conteneurisation. Du coup je comprends que les dev poussent ce genre de techo. A voir qui va gagner la bataille maintenant entre snap/flatpack.

Commentaire

Visiteur
Avatar
Je suis sous xubuntu 20.04 (pc d'essai (vieux mais je suis riche (au SMIC))).Pour celui de tous les jour sur xubuntu 16.04 et pas 18.04 principalement à cause des snap!!?.
Dès que j'ai installé Focal Fossa j'ai dégagé les snap, installé synaptic et dégagé gnome sofware.
Pourquoi :
Je suis un utilisateur lambda de PC desktop, et je n'ai pas envie d'avoir mon Gimp avec la dernière version, même si je l'utilise très souvent.
Tout ce que j'ai envie c'est un PC qui soit à jour en sécurité et qui ne me demande pas de cliquer sur MAJ ou mise à niveau ou autres chaque fois que je le met en route.
J'avoue que j'ai un netbook avec Debian 9 xfce et compiz (qui fonctionne très bien) et qu 'en temps que noob j'était près à repasser sous Debian (free) 10 ou 11 Xfce.
Rappelez vous bien que l'utilisateur lamda (HUMAN) a besoin de stabilité mais pas d'une AI qui change tous les mois.
Une LTS suffit, sauf sous Unity.
Faire simple, sans gadgets inutiles, stable : un esclave électronique .|*

*: Pour les codeur= .| veut dire: point barre.

à+