Utiliser Fedora et monde Red Hat (RHEL, CentOS, AlmaLinux, Oracle Linux)

RHEL et dérivées : Installer un serveur de partage BitTorrent

Table des matières

transmission-cli-entete



Introduction



Nous allons voir dans cet article, comment mettre en place Transmission en tant que serveur de partage de fichiers via BitTorrent.
Cela peut vous servir pour repartager les ISO des systèmes Linux, ou mettre en place une seedbox.

Dans le cas d'une seedbox, veillez à ne partager que des fichiers dont vous êtes le propriétaire et qui ne portent pas atteinte aux droits d'auteur !

Ce tutoriel a été mis en oeuvre sur Alma Linux, mais cela fonctionne de la même manière avec les autres dérivées de RHEL.

Prérequis



Veillez à avoir un pare-feu fonctionnel sur votre machine (normalement firewalld est activé par défaut).
Dans un premier temps, mettez en place le dépôt additionnel EPEL :

Code BASH :
dnf install epel-release


Installation



Pour installer Transmission sans l'interface graphique (nous sommes sur un serveur sans GUI), on va installer le paquet transmission-daemon

Code BASH :
dnf install transmission-daemon


Afin de créer les fichiers de configuration, on va lancer puis stopper le service :

Code BASH :
systemctl start transmission-daemon && systemctl stop transmission-daemon


Si vous souhaitez lancer automatiquement le serveur transmission au démarrage du système :

Code BASH :
systemctl enable transmission-daemon


Configuration



Transmission daemon se lance avec l'utilisateur transmission. Son dossier personnel est /var/lib/transmission. Les fichiers de configuration se trouvent dedans.

Code BASH :
cd /var/lib/transmission/.config/transmission-daemon


On fera une sauvegarde du fichier de configuration original :

Code BASH :
cp settings.json settings.json.ori


Pour éditer ce fichier, le service doit toujours être stoppé. Et évidemment, pour prendre en compte les modifications, le service a juste à être relancé.

Code BASH :
vi settings.json


Voici quelques lignes intéressantes à modifier :

Code TEXT :
"download-dir": "/var/lib/transmission/Downloads",
"incomplete-dir": "/var/lib/transmission/Downloads",
"rpc-authentication-required": true,
"rpc-password": "{c2a2c5b85e28f42d7dfc9d3c3063ff22b098e4b0l5Xf.0Ua",
"rpc-port": 9091,
"rpc-url": "/transmission/",
"rpc-username": "adrien",
"rpc-whitelist": "127.0.0.1,::1,192.168.21.*",
"rpc-whitelist-enabled": true,
 


Les options parlent d'elles même.

Vous pouvez modifier les dossiers de destination des téléchargements (si vous voulez en plus faire pointer sur un serveur web par exemple).
Pour personnaliser le mot de passe (rpc-password), écrivez le en clair. Au démarrage du service, il sera chiffré dans le fichier.

On n'oubliera pas d'ouvrir le parefeu si on a activé l'accès rpc :

Code BASH :
firewall-cmd --add-port=9091/tcp --permanent
firewall-cmd --reload


Accès



Une fois le tout configuré, un simple accès en http suffit sur le nom de domaine ou l'IP de celui-ci, avec le port précédemment défini :

http://192.168.21.21:9091/

Si l'authentification a été demandée, on saisi ses identifiants :

transmission-cli-authentification



Une fois connecté, on peut gérer nos fichiers torrent :

transmission-cli-web

Cette page a été vue 237 fois