RPM : Utiliser : Installer, Désinstaller, Interroger

Cet article a été mis à jour, vous consultez ici une archive de cet article!

Introduction



Qu'est ce que RPM ? RPM (Redhat Package Manager) est un système de gestion de paquets de logiciels utilisé sur certaines distributions GNU/Linux.

RPM s'utilise en ligne de commande ou avec une interface graphique et permet d'installer, de désinstaller, de vérifier, d'interroger et de mettre à jour des paquets logiciels. Chaque paquet de logiciels se compose d'une archive de fichiers et d'informations relatives au paquet, tels que sa licence, sa version, sa description, ses dépendances, etc.


Utiliser RPM




Installer des paquets



Pour installer des paquets RPM :
Code BASH :
rpm -ivh nom_paquet.rpm


Il est aussi possible de mettre à jour un paquet avec RPM:
Code BASH :
rpm -Uvh nom_paquet.rpm


Les commutateurs v et h permettent d'afficher des détails (v) et une barre de progression lors de l'installation (h)


Supprimer des paquets



Pou supprimer un paquet :
Code BASH :
rpm -e nom_paquet


Si ce paquet est une dépendance, il ne sera pas dés-installable. Pour forcer sa désinstallation:
Code BASH :
rpm -e --nodeps nom_paquet

Utiliser cette commande avec précaution !!!


Interroger les paquets




Lister tous les paquets



La commande la plus connue RPM semble être celle-ci :

Code BASH :
rpm -qa


Elle peut être suivie d'un pipe grep pour filtrer les résultats (Exemple pour savoir les paquets installés contenant le mot konsole) :

Code BASH :
rpm -qa | grep konsole
konsole-4.10.2-1.mga3