Tout, tout, tout vous saurez tout sur le fichier SPEC !

Cet article a été mis à jour, vous consultez ici une archive de cet article!

Introduction





Outils utiles



Il peut être utile d'installer les outils pour développeurs RPM :

Code BASH :
urpmi rpmdevtools



Créer son permier fichier SPEC



Avec l'outil rpmdev-newspec, on peut générer un SPEC vierge :

Code BASH :
rpmdev-newspec test
test.spec created; type minimal, rpm version >= 4.11.


Celui-ci contient les principales sections :

Code BASH :
Name:           test
Version:        
Release:        1%{?dist}
Summary:        
 
License:        
URL:            
Source0:        
 
BuildRequires:  
Requires:       
 
%description
 
 
%prep
%setup -q
 
 
%build
%configure
make %{?_smp_mflags}
 
 
%install
rm -rf $RPM_BUILD_ROOT
%make_install
 
 
%files
%doc
 
 
 
%changelog
 




Les sections



Scripts de pré- et post-installation



Un paquetage RPM est en fait bien plus qu'une simple archive contenant des fichiers à décompresser dans des répertoires spécifiques sur le système client.
Le système fournit au programmeur une possibilité intéressante : les scripts de pré- et post-installation. Grâce à eux, le créateur du paquetage peut écrire un morceau de code qui sera exécuté sur la machine cliente pendant l'installation ou la suppression du paquetage.
Il faut connaître certaines particularités de ces scripts pour en tenir compte : premièrement, ils doivent tenir dans un tampon de 8192 octets, deuxièmement, ils ne doivent pas être interactifs. Toute interaction avec l'utilisateur est à proscrire, puisqu'elle empêcherait les procédures automatiques d'installation de RPM de fonctionner.

Ces scripts se composent de n'importe quel ensemble de commandes sh valides. En voici quatre :
%pre : ce script s'exécute juste avant l'installation du paquetage sur le système.
%post : ce script s'exécute juste après l'installation du paquetage sur le système.
%preun : ce script s'exécute juste avant la désinstallation du paquetage du système.
%postun : ce script s'exécute juste après la désinstallation du paquetage du système.