Utiliser Gentoo et Calculate Linux

A qui s'adresse Calculate Linux - Différences avec Gentoo - Pourquoi je l'aime

Table des matières

Introduction



On me demande souvent si Calculate est adaptée pour des débutants ou même, certaines personnes critiquent que Calculate Linux n'est pas évidente à utiliser.
Je considère personnellement que Calculate Linux est faite pour des utilisateurs intermédiaires à avancé.
On me demande aussi pourquoi j'aime Calculate Linux.

Je vais donc résumer ici quelques éléments qui vont vous permettre de savoir si Calculate est pour vous ou non, quelques comparatifs avec sa mère Gentoo et pourquoi j'aime Calculate Linux.


Présentation de la distribution



Calculate Linux est une distribution optimisée conçue pour une installation rapide en entreprise. Elle est basée sur Gentoo, mais fournit également un certain nombre de fonctionnalités préconfigurées (ce qu'on appelle templates).
Elle est disponible en plusieurs saveurs :
- Desktop avec les environnements de bureau KDE, Xfce, Cinnamon, MATE, LXQt.
- Server avec les outils et service serveur
2 versions scratch sont dispo :
CLS : avec le serveur graphique installé, mais aucun environnement de bureau installé pour vous laisser libre choix de personnalisation.
CSS : version serveur minimaliste, avec le noyau et les outils Calculate Utilities.
Elle est Rolling Release, c'est à dire que vous l'installez une fois et vous la mettez à jour continuellement.
Des binaires sont disponibles ce qui fait que contrairement à Gentoo, les logiciels ne se compilent pas sur la machine.
Cependant si vous souhaitez personnaliser les paquets à la mode Gentoo, en modifiant les USE FLAGS, les sources sont téléchargées et la compilation du logiciel s'effectue sur votre machine. Comme si vous aviez une Gentoo.

A qui s'adresse Calculate Linux ?



Si dans la présentation de la distribution vous n'avez compris que la moitié de ce que j'ai dit, Calculate Linux n'est pas pour vous.
Il n'existe pas de gestionnaire de logiciels graphique pour installer/supprimer des logiciels. Ainsi, il est indispensable d'utiliser la ligne de commande.
La complexité du gestionnaire de logiciels (portage) et sa commande de gestion (emerge) demandent un minimum de curiosité.
Calculate Linux est 100% compatible Gentoo Linux, ainsi toute la documentation (abondante) est disponible.
Au niveau des logiciels, les éléments de base (noyau, serveur d'affichage, etc...) sont disponibles en versions stable et bien testées. Les composants visibles (logiciels, environnement de bureau) sont assez récents, offrant la stabilité du système, et la fraîcheur visuelle.
Donc, même si la distribution est conçue pour être stable (On n'a pas de surprises lors de mises à jour), elle n'est pas recommandée pour une personne débutant dans Linux ou l'informatique.

Si vous débutez, que choisir ?



C'est le mini pavé qui ne concerne pas Calculate Linux. En effet, je ne conseillerai jamais Calculate Linux à tout le monde. Elle me convient à moi, mais elle ne conviendra pas à tout le monde.
Il faut être lucide, il n'existe pas de meilleure distribution, il n'en existe qu'une seule qui nous convient.

Si vous débutez, je vous conseille plus de vous orienter vers Linux Mint (Cinnamon).
Si vous veniez de MAC, peut être Fedora Workstation avec son interface GNOME, qui ressemble à MAC.


Calculate vs Gentoo



Même si j'ai abordé quelques points au dessus dans l'article, voici quelques différences résumées avec Gentoo :

Calculate : Live CD prêt à l'emploi en plusieurs saveurs - Gentoo : Live CD pour installer depuis Stage 3
Calculate : Installateurs en mode graphique ou ligne de commande - Gentoo : Installation en chroot
Calculate : Utilitaires de configuration et outils pour assembler sa distribution
Calculate : Configuration des services et fichiers de configuration avec des Templates (.clt)
Calculate : Dépôts contenant des binaires, évitant la compilation de plus de 20.000 paquets - Gentoo : Tout se compile
Calculate : Kernel binaire en plusieurs versions (LTS, ML) - Gentoo : Compilation d'un kernel supporté
Calculate : Outil de mise à jour du système, des fichiers, et bien plus - Gentoo : Mise à jour en plusieurs commandes manuelles
Calculate : Personnalisation possible des thèmes via des outils dédiés
Calculate : Une solution Client / Serveur facile à prendre en main avec Calculate Directory Server

Evidemment, tout le reste s'appliquant à Gentoo s'applique à Calculate, comme le gestionnaire portage, sa flexibilité, la gestion des USE FLAGS, le concept de Rolling Release, les fichiers de configuration /etc/portage, etc..

Pour la petite histoire, la création de Calculate Linux et ses objectifs entreprise



Calculate Linux a été créée pour faire fonctionner le système informatique de la société Калкулэйт, dont le siège social se trouve à Санкт-Петербург (St Pétersbourg en Russie). Калкулэйт est l'équivalent de TetraPak mais spécialisée dans les emballages en carton (Cartons, Colis, Calendrier de Noel, etc..)

La solution est clé en main pour les entreprises, avec le serveur Calculate Directory Server (CDS) qui fournit un serveur LDAP pour le stockage centralisé des comptes utilisateurs, des applications et des droits d'accès dans un stockage réseau dédié. CDS peut remplacer avec succès Windows Server (avec support pour les clients Windows), en implémentant également des services supplémentaires, tels que LDAP, DNS, PROXY, Mail, FTP, Jabber et bien d'autres qui peuvent être déployés en quelques minutes.

La visée de Calculate est d'abord Entreprise, et en 2016 une édition a été développée pour une université Russe. Les images sont cependant disponibles pour tous, et donc vous pouvez utiliser le système pour votre usage personnel, en bénéficiant de tous les paquets binaires proposés par Calculate (vous évitant la compilation) et gratuitement évidemment.
Vu que c'est une Rolling Release orientée Entreprise, elle est donc prudente au niveau mise à jour et ne se précipite pas sur les nouveautés, et privilégie des composants de base (noyau, pile graphique, environnement de bureau) stables.
Et vous l'aurez compris, l'absence de gestionnaire de logiciel graphique est justifié par le fait que l'utilisateur dans l'entreprise n'installe pas de logiciels sur le système. Il n'est donc pas prioritaire de développer un outil de la sorte.

Comment je suis arrivé sur Calculate Linux



J'ai débuté par Mandriva 2008, et donc quand Mandriva a disparu, j'ai basculé sur Mageia (de fait).
Après un changement d'ordinateur portable, j'ai acquis un ASUS N76VZ où la carte Ethernet n'était pas reconnue sur Mageia 2 à l'époque. J'avais aussi une carte NVidia Optimus, et pour la faire fonctionner sous Linux, il fallait utiliser bumblebee (Apparu pour info dans Mageia 5).
Le driver Ethernet devait être compilé sur la distribution (et le faire à chaque fois que le noyau était mis à jour c'était chiant).
Il a été intégré dans le kernel 3.10, sorti en Juillet 2013.
Ce portable étant mon seul PC (que j'utilisais pour faire mes études), je ne pouvais pas rester sur la Mageia 3 Dev (qui arrivait à compiler le pilote).
J'ai donc du chercher une distribution Linux récente, et j'ai fait un multiboot avec Fedora 16 (qui m'attirait déjà) et Calculate Linux (conseillée par XKomodor, le sysadmin du serveur de MageiaLinuxOnline qui était à fond dans Calculate Linux).
J'ai utilisé Fedora et Calculate n'arrivant pas à me décider, les 2 distributions étant sympa. L'aspect Rolling Release de Calculate m'a séduit et j'ai conservé Calculate puis supprimé Fedora du PC. Ensuite, les autres aspects (listés ci-dessous) de Calculate n'ont fait que confirmer que c'était la meilleure distribution pour moi. Je l'utilise comme seul et unique système depuis début 2014.

Pourquoi j'aime Calculate ?



- D'abord, je fais partie du projet Calcuate, c'est donc pour cela que j'utilise cette distribution !
- J’apprécie le modèle Rolling Release qui permet d'éviter de réinstaller ou d'effectuer des mises à niveau du système à intervalle régulier.
- Il y a une grande quantité de logiciels dans les dépôts de base, sans compter les dépôts additionnels officiels activables avec eselect-repository.
-Le fait qu'elle soit utilisée par de grandes entreprises en Russie indique que la distribution est prudente sur les mises à jour et que la stabilité doit être au rendez-vous.
- Elle utilise des composants LTS sur le kernel, n'incorpore pas les dernières nouveautés tout de suite pouvant inclure des bugs de jeunesse.
-La flexibilité de portage (gestionnaire de paquets sous Gentoo) est extraordinaire, et Calculate permet cette personnalisation.
-Depuis 2012, je l'utilise et je n'ai eu aucune grosse surprise qui m'a cassé le système, donc j'ai confiance en ma distribution et je sais que quand j'appuie sur le bouton du PC, mon système sera opérationnel.
- Nous avons un grand lien d'amitié avec Alexander, le boss du projet, nous avons partagé plusieurs repas ensemble, et cela compte aussi beaucoup.
- Elle n'est pas exempte de bugs mineurs, cela serait mentir de dire qu'il n'y a aucun bug, et j'ai plaisir à les corriger, et à améliorer le produit.

Elle a quelques points faibles comme certains le disent, qui ne me dérange pas au final :
- Les dernières versions ne sont pas incluses, mais je ne suis pas intéressé par recevoir tout de suite la dernière version de LibreOffice ou GNOME par exemple.
- Les logiciels ne peuvent pas s'installer/supprimer avec un outil graphique. Ce n'est pas grave car même avant sous Mandriva et Fedora, je n'utilisais que la ligne de commande. Aussi, mes logiciels sont installés, je ne fais que mettre à jour la distribution depuis quelques années déjà, je n'installe pas de logiciels tous les jours !
- Les mises à jour sont lentes, par rapport à Fedora ou Arch Linux par exemple. Cependant, je ne suis pas pressé. A noter que c'est toujours plus rapide que Gentoo !

Dernier point, Calculate Linux utilise OpenRC comme système d'initialisation. Systemd est utilisé dans la plupart des distributions en 2020. Mais ce n'est pas une raison qui m'a fait choisir cette distribution Linux en 2012 !
Cette page a été vue 3141 fois