Installer et configurer un serveur tigervnc sur Mageia



Qu'est ce que VNC



Pour toutes les informations sur le protocole VNC se référer à l'article Le service VNC


Installation de tigervnc



Dans un premier temps, on installe les paquets tigervnc :

Code BASH :
urpmi -ay tigervnc


Cela procédera à l'installation de 5 paquets

Code :
Pour satisfaire les dépendances, les paquetages suivants vont être installés :
  Paquetage                      Version      Révision      Arch    
(média « Core Release2 »)
  tigervnc                       1.1.0        3.mga2        x86_64  
  tigervnc-java                  1.1.0        3.mga2        x86_64  
  tigervnc-server                1.1.0        3.mga2        x86_64  
  tigervnc-server-module         1.1.0        3.mga2        x86_64  
  vnc-server-common              1.0          3.mga3        noarch  
un espace additionnel de 4.3Mo sera utilisé.
1.4Mo de paquets seront récupérés.
Procéder à l'installation des 5 paquetages ? (O/n) o


On valide l'installation.


Configuration de tigervnc



On va éditer le fichier /etc/sysconfig/vncservers. C'est dans ce fichier qu'on a la liste des sessions VNC associées aux utilisateurs VNC :

Code BASH :
VNCSERVERS="1:vnc1 2:vnc2"
VNCSERVERARGS[1]="-geometry 800x600 -nolisten tcp -depth 24"
VNCSERVERARGS[2]="-geometry 800x600 -nolisten tcp -depth 24"


Ainsi, dans cet exemple, le vnc n°1 appartiendra à l'utilisateur vnc1.


Configurer les utilisateurs pour tigervnc



Dans mon exemple, j'ai créé deux VNC avec deux utilisateurs vnc1 et vnc2.

Code BASH :
 useradd -m vnc1
 useradd -m vnc2


Il va falloir donc créer ces utilisateurs et leur affecter un mot de passe VNC (attention, il s'agit d'un mot de passe VNC, pas un mot de passe UNIX).

Code BASH :
[root@server ~]# su vnc1
[vnc1@server ~]$ vncpasswd
Password:
Verify:
[vnc2@server ~]$ exit


Faire cela pour tous les utilisateurs VNC...

Code BASH :
[root@server ~]# su vnc2
[vnc2@server ~]$ vncpasswd
Password:
Verify:
[vnc2@server ~]$ exit



Lancement du serveur VNC



Il faut ensuite lancer notre serveur VNC afin de le tester :

Code BASH :
/etc/init.d/vncserver start



Manager le service




Démarrer le service



Code BASH :
/etc/init.d/vncserver start



Arrêter le service



Code BASH :
/etc/init.d/vncserver stop



Redémarrer le service



Code BASH :
/etc/init.d/vncserver restart



Recharger la configuration du service



Code BASH :
/etc/init.d/vncserver reload



Activer le service au boot



Code BASH :
/sbin/chkconfig vncserver on



Désactiver le service au boot



Code BASH :
/sbin/chkconfig vncserver off



Couper une fenêtre VNC



Exemple avec le VNC n°1
Code BASH :
vncserver -kill :1



Relancer une fenêtre VNC



Exemple avec le VNC n°1
Code BASH :
vncserver :1




Ouvrir le parefeu



Il ne faut pas oublier que chaque VNC utilise un port différent. Ainsi il faut ouvrir ces ports dans le parefeu.
VNC utilise TCP et les ports utilisés sont 5900 + n° VNC.

Ainsi :
  • VNC :1 => 5901/tcp
  • VNC :2 => 5902/tcp

etc ...


Et les clients !!!




Linux



Et bien pour Linux (Mageia, Ubuntu, Fedora ....), installer le client tigervnc disponible dans les dépôts de ces distributions.


Windows (bouuuh)



Il est possible d'utiliser la version gratuite de RealVNC.


Se connecter




Linux



Lancer tigervnc.

Dans la fenêtre, saisir IP_SERVEUR_VNC:NUM_VNC.
Exemple : 192.168.1.112:1



Puis saisir ensuite le mot de passe de l'utilisateur du VNC :1 (soit celui que j'ai tapé quand j'ai fait le vncpasswd sur l'utilisateur vnc1 :



On valide par Entrée et on arrive sur notre bureau :



Windows (bouuuh)



Lancer Real VNC.

Dans la fenêtre, saisir IP_SERVEUR_VNC:NUM_VNC.
Exemple : 192.168.1.112:1



Un avertissement nous signale que la connexion n'est pas cryptée. On valide et coche au passage la petite case pour évité d'être à nouveau embêté :



Puis saisir ensuite le mot de passe de l'utilisateur du VNC :1 (soit celui que j'ai tapé quand j'ai fait le vncpasswd sur l'utilisateur vnc1 :



On valide par Entrée et on arrive sur notre bureau :

Cette page a été vue 9029 fois