Utiliser Gentoo et Calculate Linux

Installer Gentoo facilement - Environnement de bureau

Table des matières

logo_gentoo



Introduction




Vous aimez Gentoo et vous voulez installer une interface graphique ?

Voila, les manipulations à réaliser pour installer LXDE, MATE ou GNOME.

Mettre à jour d'abord Gentoo : mise-a-jour-de-gentoo

Cet article concerne une Gentoo avec OpenRC (et non systemd) mais il est adaptable à systemd si vous savez ce que vous faites.

Prérequis de l'environnement de bureau




Dans un premier temps, installer sur votre ordinateur Gentoo.

Pour l'installation, se référer à ce tuto : installer-gentoo-facilement



Sélection du "profile"




Pour éviter de remplir sans cesse le fichier /etc/portage/package.use on va basculer sur le profile desktop/

Pour afficher les profiles dispo :

Code BASH :
eselect profile list


Puis choisir le profile adéquat via :

Code BASH :
eselect profile set X


où X correspond au numéro de profil nommé :

default/linux/$ARCH/$VERSION/desktop


$ARCH correspond à voitre architecture ! x86 pour du 32bits et amd64 pour du 64bits

Pour GNOME, on sélectionnera :

default/linux/$ARCH/$VERSION/desktop/gnome



Mise à jour du world



Une fois le profil sélectionné et le make.conf personnalisé, on peut faire une mise à jour du world avant de continuer :

Code BASH :
emerge -avuDN --with-bdeps=y @world


Cela permettra d'installer en plus d'autres logiciels grâce au profile précédemment sélectionné !


Vérifier les pilotes vidéo / clavier



Dans le fichier make.conf on vérifie que les infos sur les cartes vidéo et entrées sont bien là :

Code BASH :
nano -w /etc/portage/make.conf


Code BASH :
VIDEO_CARDS="fbdev vesa intel i915 nvidia nouveau radeon amdgpu radeonsi virtualbox vmware" #Cartes graphiques, choisir les cartes adéquats. Garder fbdev (framebuffer) et vesa (générique)
INPUT_DEVICES="libinput synaptics keyboard mouse evdev jokstick wacom" # Périphériques d'entrées utilisés (clavier souris + si affinités)


Pour la vidéo dans le noyau, vérifier que le support est actif (exemple nvidia ou AMD GPU) :

Code BASH :
Device Drivers --->
   Graphics support --->
      <*>  Nouveau (nVidia) cards
      <*> AMD GPU


Et pareil pour le clavier :

Code BASH :
Device Drivers --->
  Input device support --->
  <*>  Event interface



Installer le serveur X



Dans un premier temps, on installe le serveur X :

Code BASH :
emerge -av x11-base/xorg-server x11-base/xorg-drivers x11-base/xorg-x11


On peut aussi installer une belle police d'écriture comme Droid :

Code BASH :
emerge -av media-fonts/droid



Installer le son avec ALSA



Avec l'environnement de bureau, il peut être utile d'avoir du son !

Vérifier que le son et le matériel est bien activé dans le noyau :

Code TEXT :
Device Drivers --->
    <*> Sound card support
        <*> Advanced Linux Sound Architecture --->
            [*] PCI sound devices  --->
                Select the driver for your audio controller.
            HD-Audio  --->
                Select a codec or enable all and let the generic parse choose the right one:
                [*] Build Realtek HD-audio codec support
                [*] ...
                [*] Build Silicon Labs 3054 HD-modem codec support
                [*] Enable generic HD-audio codec parser
            [*] Dynamic device file minor numbers
            (32) Max number of sound cards
General setup --->
    [*] System V IPC


Ensuite, on active le USE alsa :

Code BASH :
euse -E alsa


On installe alsa :

Code BASH :
emerge -av media-libs/alsa-lib media-sound/alsa-utils


On ajoute ses utilisateurs au groupe audio :

Code BASH :
gpasswd -a $USER audio


Puis on ajoute le service de son au démarrage :

Code BASH :
rc-update add alsasound boot



Utiliser NetworkManager (facultatif)



Si on veut utiliser NetworkManager (pratique pour du Wi-Fi), on va activer de manière globale le USE networkmanager.

Pour cela, on modifie le fichier make.conf en ajoutant networkmanager à la ligne USE.

Ou bien on active le USE avec la commande euse (gentoolkit requis)

Code BASH :
euse -E networkmanager


On verra plus tard comment le paramétrer.


Utiliser Pulseaudio (facultatif)



Si on veut utiliser Pulseaudio, on va activer de manière globale le USE pulseaudio.

Pour cela, on modifie le fichier make.conf en ajoutant pulseaudio à la ligne USE.

Ou bien on active le USE avec la commande euse (gentoolkit requis)

Code BASH :
euse -E pulseaudio


On verra plus tard comment le paramétrer.


Clavier Français



Pour bénéficier du clavier français, il faut créer un fichier de configuration pour xorg : keyboard.conf

Code BASH :
mkdir /etc/X11/xorg.conf.d
nano -w /etc/X11/xorg.conf.d/10-keyboard.conf


Y placer ceci dedans :

Code BASH :
Section "InputClass"
    Identifier "keyboard"
    Option "XkbLayout" "fr"
    Option "XkbVariant" "oss"
    Option "XkbOptions" "compose:menu"
    MatchIsKeyboard "on"
EndSection




Installer le gestionnaire de connexion




Lightdm pour les environnements de bureaux



Pour le gestionnaire de connexion, j'installe lightdm, car il est léger. Il ne faut pas oublier son "greeter" GTK :

Code BASH :
emerge -avq lightdm-gtk-greeter


Une fois tout installé, il faut indiquer qu'on souhaite utiliser lightdm-gtk-greeter comme gestionnaire de connexion.

Éditer le fichier /etc/conf.d/xdm

Code BASH :
nano -w /etc/conf.d/xdm


Indiquer lightdm comme DISPLAYMANAGER

Code BASH :
DISPLAYMANAGER="lightdm"


On ajoute le service au démarrage :

Code BASH :
rc-update add xdm default
 * service xdm added to runlevel default
 


On ajoute aussi dbus :

Code BASH :
rc-update add dbus default
 * service dbus added to runlevel default


Si on démarre lightdm, on aura ça :

Code BASH :
/etc/init.d/xdm start


gentoo_lxde_1




gdm pour GNOME



Pour le gestionnaire de connexion avec un bureau GNOME, on va utiliser gdm, car il permettra de bénéficier de tous les avantages de GNOME.

Code BASH :
emerge -av gnome-base/gdm


Une fois tout installé, il faut indiquer qu'on souhaite utiliser gdm comme gestionnaire de connexion.

Éditer le fichier /etc/conf.d/xdm

Code BASH :
nano -w /etc/conf.d/xdm


Indiquer gdm comme DISPLAYMANAGER

Code BASH :
DISPLAYMANAGER="gdm"


On ajoute le service au démarrage :

Code BASH :
rc-update add xdm default
 * service xdm added to runlevel default
 


On ajoute aussi dbus :

Code BASH :
rc-update add dbus default
 * service dbus added to runlevel default


Si on utilise OpenRC, la disposition française n'est pas appliquée.

On peut forcer le Français avec la création d'un fichier /usr/share/gdm/greeter/autostart/gdm-adrien-patch.desktop

Code BASH :
nano -w /usr/share/gdm/greeter/autostart/gdm-adrien-patch.desktop


Code TEXT :
[Desktop Entry]
Type=Application
Name=Set Login Keyboard
Exec=/usr/bin/setxkbmap -display :0 'fr'
NoDisplay=true


Installer l'environnement de bureau




MATE



Pour installer MATE, on va installer le paquet mate.

Code BASH :
emerge -av mate


Il se peut qu'il y ait des petits réglages à faire au niveau des USE

Il faut prévoir d'avoir assez de RAM (au moins 3Go en 64bits) pour la compilation des librairies gtk.

Une fois terminé, rebooter, et le tour est joué :magic:


LXDE



Pour installer LXDE, on va installer le paquet lxde-meta.

Code BASH :
emerge -av lxde-meta


Il faut prévoir d'avoir assez de RAM (au moins 3Go en 64bits) pour la compilation des librairies gtk.

Une fois terminé, rebooter, et le tour est joué :magic:

gentoo_lxde_2




Xfce



Pour installer Xfce, on va installer le paquet xfce4-meta.

Code BASH :
emerge -av xfce4-meta


Il faut prévoir d'avoir assez de RAM (au moins 3Go en 64bits) pour la compilation des librairies gtk.

Une fois terminé, rebooter, et le tour est joué :magic:



GNOME



Pour installer GNOME, il y a plusieurs solutions :

Soit on veut un environnement complet et on installe le métapaquet gnome

Code BASH :
emerge -av gnome


Soit on veut une base un peu plus lègère et on installe gnome-light :

Code BASH :
emerge -av gnome-light


Qu'on pourra compléter avec gnome-core-apps (ou chaque logiciel installé manuellement) !

Il faut prévoir d'avoir assez de RAM (au moins 4Go en 64bits) pour la compilation des librairies gtk.

Une fois terminé, rebooter, et le tour est joué :magic:


Finaliser la configuration



NetworkManager



Si on a utilisé le USE networkmanager, installer manuellement NetworkManager :

Code BASH :
emerge -av net-misc/networkmanager


Puis sur les environnements de bureau (MATE, LXDE, Xfce) il peut être utile d'installer l'applet :

Code BASH :
emerge -a  gnome-extra/nm-applet


Si on veut autoriser l'utilisateur à gérer les connexions réseau on ajoute l'utilisateur au groupe plugdev :

Code BASH :
gpasswd -a $USER plugdev


On supprime les services OpenRC :

Code BASH :
rc-update del dhcpcd default
rc-update del net.xxxx default


Et on ajoute NetworkManager :

Code BASH :
rc-update add NetworkManager default


Et on le démarre

Code BASH :
/etc/init.d/NetworkManager start


Si NetworkManager est compilé avec le USE dhclient, on peut spécifier dans /etc/dhcp/dhclient.conf le nom d'hôte à envoyer au DHCP :

Code BASH :
nano -w /etc/dhcp/dhclient.conf


Code TEXT :
send host-name "gentoo";


Plus d'infos ici : https://wiki.gentoo.org/wiki/NetworkManager

PulseAudio



Si on a utilisé le USE pulseaudio, installer manuellement PulseAudio :

Code BASH :
emerge -av pulseaudio


Il faut bien avoir activé les paramètres audio dans le noyau ! Plus d'infos ici https://wiki.gentoo.org/wiki/PulseAudio

On peut installer des logiciels additionnels comme pavucontrol :

Code BASH :
emerge -av pavucontrol


PulseAudio nécessitant consolekit (ou elogind sur GNOME), activer le service :

Code BASH :
rc-update add consolekit default


ou

Code BASH :
rc-update add elogind default


Nous aurons aussi besoin d'ALSA :

Code BASH :
emerge -av media-plugins/alsa-plugins


Il faut ajouter l'utilisateur dans le groupe audio :

Code BASH :
gpasswd -a $USER audio


Et voilà, plus d'infos sur https://wiki.gentoo.org/wiki/PulseAudio
Cette page a été vue 7909 fois