Utiliser Debian et dérivées

nala : Un frontend à apt, coloré et lisible

Table des matières

Introduction



Nala est un frontal à apt pour Debian (et Devuan) et Ubuntu et les distributions basées sur celles-ci. Pourquoi utiliser Nala plutôt qu'apt ? Nala a une sortie vraiment colorée, structurée et offre des installations plus rapides via le téléchargement en parallèle.

Installation



Ces commandes sont à faire en root :

Code BASH :
sudo -i

ou
Code BASH :
su -


On importera la clé dans un premier temps :

Code BASH :
wget -qO- https://deb.volian.org/volian/scar.key | gpg --dearmor | dd of=/usr/share/keyrings/volian-archive-scar.gpg

Puis on ajoutera le dépôt de nala

Code BASH :
echo "deb [signed-by=/usr/share/keyrings/volian-archive-scar.gpg arch=amd64] https://deb.volian.org/volian/ scar main" > /etc/apt/sources.list.d/volian-archive-scar.list


On actualisera les sources :

Code BASH :
apt update


Puis on installe nala :

Code BASH :
apt install nala



Si vous avez au moment de l'installation des erreurs avec des modules python non satisfaits, c'est que votre système est trop ancien (Debian inférieur à version 12 et Ubuntu inférieur à version 22.04)

Dans ce cas, installez le paquet nala-legacy au lieu de nala :

Code BASH :
apt install nala-legacy




Utilisation



Nala va quasiment utiliser les mêmes sous-commandes que apt, et quelques unes supplémentaires ont été incluses.

Même si les commandes sont similaires, je ne vous conseille pas de faire un alias du style apt=nala !


Tri des miroirs



On va commencer l'option fetch.
Elle va trier les miroirs officiel du système (en version 0.11, les miroirs supportés sont ceux de Debian, Devuan et Ubuntu) et générer un fichier /etc/apt/sources.list/d/nala-sources.list

Code BASH :
nala fetch


L'opération est graphique :

nala-fetch



Une fois l'analyse terminée, on peut sélectionner les miroirs souhaités parmi les 16 plus rapides :

nala-fetch-2



Cette configuration n'est pas obligatoire


Liste des commandes possibles



Pour avoir la liste des commandes possibles, invoquez nala sans option :

Code BASH :
nala


Code TEXT :
Commands:
  autopurge   Autopurge packages that are no longer needed.
  autoremove  Autoremove packages that are no longer needed.
  clean       Clear out the local archive of downloaded package...
  fetch       Fetch fast mirrors to speed up downloads.
  history     Show transaction history.
  install     Install packages.
  list        List packages based on package names.
  purge       Purge packages.
  remove      Remove packages.
  search      Search package names and descriptions.
  show        Show package details.
  update      Update package list.
  upgrade     Update package list and upgrade the system.




Commandes usuelles



Pour actualiser les sources on utilisera

Code BASH :
nala update


On constatera que l'interface est bien travaillée.

nala-update



Notez que la commande

Code BASH :
nala upgrade


effectuera le update juste avant. Donc pour lancer la mise à jour du système, on pourra utiliser upgrade uniquement !

On remarquera que la sortie est claire, un peu avec le même type d'information que l'on connait sous Fedora avec l'outil dnf.

nala-upgrade




Pour l'installation :

nala install votrepaquet


On remarquera, dans cet exemple d'installation de qbittorrent que l'installation est colorée et plus claire que ce que propose apt :

nala-install




Il en est de même pour la suppression avec

nala remove votrepaquet

nala-remove




La recherche est aussi plus lisible qu'avec apt :

Code BASH :
nala search votrepaquet 


nala-search



Le listing de paquets est aussi explicite, avec une vue en arborescence pour chaque paquet avec la description, et une branche supplémentaire si le paquet est installé :

Code BASH :
nala list

ou
Code BASH :
nala list partiedepaquet


nala-list




Cette page a été vue 6311 fois