News - Logiciels Libres

Idées reçues et point personnel à propos de Mageia

Par , le dans Logiciels Libres - 13 Commentaires
Idées reçues et point personnel à propos de Mageia
Bonjour à tous,

Depuis quelques temps, des articles et vidéos sont publiées par certains francophones «Linux», qui ne se veulent pas très rassurantes....
Des polémiques, des articles sans fondement, ou parfois des vérités soulevées.

Par le biais de ce billet, je vais expliquer mon point de vue. Ceci n'engage que moi.

A noter que, j'ai, à ce jour, lu/vu les articles suivants concernant Mageia :

Vidéo de Frederic Bezies : De l'aveuglement des fanboys : l'exemple de Mageia-online.org - Publiée le 6 avr. 2018 · Il y a 1 semaine
Article de seb95 : Mageia, ça sent le sapin... - Posted on April 5, 2018 | written by Seb95
Article de seb95 : Mageia: celui qui plantera le dernier clou du cercueil, viendra de la communauté - Posted on April 8, 2018 | written by Seb95
Article de Denis : La fraîcheur et le nombre des paquets, indicateurs de la santé d’une distribution Linux - Par Denis Szalkowski Denis Szalkowski sur Google+ 9 avril 2018 - Catégorie(s): Linux
Article de Denis : J’ai pas le niveau ! ;+) - Par Denis Szalkowski Denis Szalkowski sur Google+ 12 avril 2018 - Catégorie(s): Mageia


Vous retrouverez les liens dans les sources de l'article.

Le départ :

De ce que j'ai compris, tout est parti d'un message posté sur le forum MLO (mageialinux-online.org) d'un utilisateur exposant des faits avec des interrogations à propos du projet Mageia. Je précise que ce sujet a été déplacé dans une corbeille visible aux administrateurs et modérateurs de MLO. Comme vous le savez, je suis administrateur de MLO et Webmaster. J'ai donc pu relire le fil de discussion. 2 personnes se sont cherché des ennuis, les comptes ont été supprimés, ce qui fait que le fil indique dans les 2 cas des messages postés de «Visiteur», il est difficile de suivre le fil.

Anne Nicolas démissionne ? :

Il a été dit que Anne Nicolas, présidente de Mageia.org ne se représentait pas en tant que présidente. Faisant partir d'une association (COAGUL, GULL de Dijon), j'ai appris un peu le fonctionnement d'une association. Il s'agit en fait juste d'une non réélection de Anne Nicolas à son poste de présidente, mais elle postule pour le poste de trésorière. Cela permettra peut être d'apporter un peu de sang neuf avec un président neuf. Je vois cela comme une bonne opportunité (C'est comme la gestion d'une ville, d'un pays, renouveler le maire/président ne fait pas de mal).

Développement lent ?

Après, sur les faits, Mageia6 a eu du mal à sortir, il semble qu'il manque de moyens, et Mageia6 est sortie avec des logiciels assez obsolètes. J'en avais discuté avec un empaqueteur de Mageia, david_david, le freeze (des logiciels) a eu lieu trop tôt et le défreeze si je puis dire n'a jamais eu lieu. Mageia est une fixed release, c'est à dire qu'il faut passer de la version N à N+1 par une mise à niveau. Il est donc important de noter qu'on ne se permet pas, dans ce modèle de développement, de mettre à niveau des logiciels, ou des composants durant le cycle de vie. Ubuntu par exemple ne met pas à niveau LibreOffice, GNOME, etc ... dans une même version. Idem pour Fedora, GNOME n'est pas mis à niveau dans la même version.

Mageia avance à son rythme, elle satisfait des utilisateurs, tant mieux. Elle ne me convient pas, les logiciels ne sont pas frais, je préfère le modèle rolling-release. Cependant, des utilisateurs s'y retrouvent, c'est l'essentiel. Mageia n'est selon moi pas optimisée pour être utilisée en tant que serveur. Mageia propose un (trop) grand nombre d'environnements de bureau. Elle propose KDE, GNOME, MATE, Cinnamon, LXDE, XFCE, Enlightenment, fluxbox, openbox, i3, icewm. Alors on pourrait penser qu'il faudrait abandonner des bureaux pour se concentrer sur d'autres éléments essentiels de la distribution. Oui mais non. Par exemple, tarakbumba est un packageur de Mageia. Il ne s'occupe que de MATE, car il connait bien MATE et s'occupe de ce bureau. Il n'a peut être pas les compétences pour gérer le noyau, libreoffice ou la pile graphique (X11, MESA...). Si on supprime MATE, ce packageur n'aura plus rien a faire et n'apprendra pas à gérer d'autres logiciels. La théorie de réduire les bureaux tombe à l'eau.

Le support de Mageia :

Concernant le support, J'ai reçu un mail comme quoi les bugs de Mageia 5 allaient peut être être fermés, car elle arrive en fin de support. Mageia5 est sortie en juin 2015, la fin de support était théoriquement en octobre 2017. A cette date, Mageia 6 n'était sortie que depuis 3 mois. Le support a donc été prolongé pour la version N-1. L'équipe n'est donc pas tout à fait inconsciente et le calendrier s'adapte en fonction des événements.

Mes contributions directes/indirectes à Mageia + Position de MLO :

Petite info casée ici, j'ai soutenu Mageia en effectuant 2 dons il y a quelques années, j'ai acheté des tee-shirts et goodies pour soutenir le projet (même si je n'utilisais plus Mageia).
Je contribue aussi en étant le Webmaster du forum de la communauté francophone de Mageia (mageialinux-online, appelé MLO) depuis novembre 2012. Je mets en gras communauté francophone, car il faut se rappeler (ou je vous l'apprends peut être) mais MLO est un projet indépendant de Mageia.org, géré par une association indépendante, nommée ALO. Vous trouverez toutes les infos dans le pied de page de MLO. Ce site n'est donc pas officiel. Mais une communauté importante étant déjà présente, alors Mageia.org a décidé de faire suivre les liens vers le support français sur le site MLO. Mais MLO n'est aucunement dépendant ni ne rend de compte à Mageia. Nous faisons ce que nous voulons, comme nous voulons.
Je fais du bénévolat pour MLO, le site est propulsé par PHPBoost. Une migration a été faite de la V3.5 à V4 en Octobre 2013-Janvier 2014, et de V4 à V5 de Novembre 2015 à Février 2016. Ces migrations sont un long travail de préparation, d'adaptation du thème, et relèvent d'une gestion de projet, avec correction des bogues remontés par les utilisateurs après migration. Je pense que cette tâche est assez lourde de conséquences.


Où je vais, je ne sais plus à force d'écrire, je n'ai jamais autant écrit...


Bref, tout ça pour dire qu'un seul sujet, ouvert par des membres récents et partant en polémique suffit pour faire enflamer quelques personnes, faisant un buzz qui n'a pas lieu d'être. Si Mageia ne vous convient pas, ne tirez pas sur l'ambulance. Il existe des problèmes, il est important de les soulever pour corriger les anomalies et mieux avancer. Certes, je ne suis pas d'accord avec certains procédés, et même certains membres de MLO (et modérateurs) qui ne voient que par Mageia, et qui ferment les yeux sur des problèmes. Mais des gens comme ça, il y en a partout ! Manjaro souffre de problèmes, des graves bugs comme en Avril 2017, pourtant, certaines personnes adulent cette distribution. Il en est de même pour OpenSuse, que je n'aime pas du tout, Yast je le trouve bordélique, lourdingue, et certains ne voient que par OpenSUSE. Il y a des «fanboys» partout ! Moi même je suis un «fanboy» de Calculate Linux mais ce n'est pas pour autant que je la conseille à n'importe qui !

A suivre ...

Je ferai un article prochainement sur «Linux et les débutants» avec des retours divers et variés, mais le débutant s'en fout complètement que KDE n'est pas dans sa dernière version, ce qu'il veut c'est que ça marche. Et Mageia, pour ses utilisateurs, ça marche.

Les français sont nuisibles ?

Bref, 1 sujet à troll a été posté sur un forum et PAF, tout le monde s'emballe. Ça fait même partie d'un paragraphe sur la page francophone de Wikipedia de Mageia... . On voit bien qu'un groupuscule (français) cherche à nuire à Mageia, et que la vision et ces critiques ne sont pas «internationales». A noter que l'utilisateur ayant ajouté ceci ne l'a fait que sur la page française, et a posté depuis un VPN AirVPN.

Projet lent = projet mort ?

Et dire que les versions trainent à sortir, c'est un argument non valable, car à ce compte là, je pourrais faire une analogie très rapide en disant que XFCE4.14 tarde à sortir, que XFCE4.12 date de début 2015, qu'il est en GTK2 et donc obsolète et qu'il va mourir et que c'est pourri.

Laissez Mageia vivre ou mourir, nous verrons de quoi le destin sera fait pour elle. Mais sachez que vous pouvez constater que du travail d'empaquetage est toujours réalisé, via le site http://pkgsubmit.mageia.org/ !

L'infrastructure Mageia obsolète ?

Il reste un point à aborder, avant de finir cet article, c'est l'obsolescence des systèmes sur l'infrastructure de Mageia. J'ai lu sur Linuxfr.org (je ne retrouve pas le sujet) que certains serveurs de Mageia étaient encore sur Mageia1. En effet, ce système n'étant plus supporté, cela peut poser de gros problèmes de sécurité. Sachez que je suis administrateur système et responsable du département Informatique de la société où je travaille. J'ai choisi CentOS comme distribution pour sa durée de support (10 ans). Passer d'une version à l'autre sur Mageia est possible (Debian aussi) mais il faut analyser les risques d'une mise à niveau, et les impacts. Cela prend donc beaucoup de temps et c'est pour cela que beaucoup d'infrastructures sont en retard au niveau mises à jour. Il faut «requalifier». Mais sur la page mentionnée un peu plus haut (pkgsubmit) si vous observez de temps en temps, il existe une target appelée infra. Ce sont des correctifs de sécurité «backportés» de versions plus récentes sur l'infrastructure de Mageia (et donc ces serveurs en Mageia 1). Cela ne corrige pas tout, mais on voit que la structure n'est pas abandonnée à cause d'une fin de support.

Conclusion minuscule

Voilà ma vision sur ce sujet et les éclaircissements que je pouvais apporter sur le sujet initial à troll sur MLO, la position de MLO vis à vis de Mageia, et ma vison du projet de Mageia.

J'espère que mon récit et mon opinion vous a intéressé. N'hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires.

Adrien_D