News - Logiciels Libres

Calculate Linux : Stable ou "Testing"

Par , le dans Logiciels Libres - Aucun commentaire
Calculate Linux : Stable ou "Testing"
Bonjour à tous,

Il y a quelque temps, L'équipe CalculateLinux a demandé à ses utilisateurs (sur les réseaux sociaux) combien de temps les nouvelles mises à jour devaient être tstées. Les résultats ont été surprenants: la majorité a voté pour une plus longue période d'essai. L'équipe Calculate a été très surprise et a même demandé deux fois pour s'assurer de la réponse apportée par les utilisateurs!

Ainsi, maintenant, tous les tests seront effectués sur ftp://ftp.calculate-linux.org/testing , Le nouveau serveur (Saint-Pétersbourg) offre une vitesse de connexion assez rapide à la fois en Russie et en Europe. Toutes les mises à jour seront stockées là, dans un premier temps. Quelques 24h après, il sera synchronisé avec le dépôt principal et ce dernier vers les autres miroirs.

Pour être plus précis, les mises à jour sont, à partir de maintenant, construit sur la source FTP interne pendant la journée. La nuit, ils sont chargés sur le miroir de test. Si aucun bug est repéré pendant 24 heures, la mise à jour sera validée.

L'utilisateur a donc le choix d'activer ou non les dépôts de tests. Si Calculate est installée sur l'ordinateur d'un ami, au travail ou dans un contexte qui exige une parfaite sécurité, conserver la version stable. Sinon, si vous êtes un geek naturel ou tout simplement curieux, vous êtes probablement plus susceptible d'activer les dépôts de tests.



Pour essayer la branche de test, décocher "Use Only stable updates" dans CalculateUpdater (assurez-vous que vous avez la dernière version), ou passer --stable=off comme option à cl-update si vous préférez la ligne de commande.

Des modifications mineures ont également été apportées. Notez que l'URL du serveur est toujours affiché lorsque vous lancez une mise à jour.



Pour la prochaine version des Calculate Utilities, l'équipe Calculate Linux va réécrire quelques parties concernant la gestion des miroirs qui est problématique sur certains points, dont une résolution temporaire existe avec plusieurs fichiers ini.env.

:magic: